La Dinde

Publié le par Dradradra

La Dinde


On me désire en ce jour de fête,
On m’adore, on veut ma tête…
Ô que la vie est courte, cruelle,
Vite, que je me sauve, à tire-d’aile !

On me voudrait en ce jour de fête,
Qu’on ne me coupe pas la tête,
Ou je menace de grève annuelle,
Alors que la neige encombre les ruelles.

On me veut en ce jour de fête,
Jamais ! Ca va pas, la tête ??
De mon vivant, jamais je ne serai rondelle,
Silencieusement trônant entre deux chandelles.

On m’exige en ce jour de fête,
Et malgré ma bien forte tête,
Ma vie jamais ne sera éternelle…
Qu’importe, j’aurai vécu avant qu’on ne me dépucelle !

On me dégustera en ce jour de fête,
Cela n’a ni queue, ni tête…
Garnie, rôtie et désespérément inerte,
Je reposerai là, contre mon gré, offerte.

Publié dans Delirium

Commenter cet article

Abeilles50 14/05/2009 20:42

Bonsoir,
Poésie très amusante... Quelle vie de dinde ! lol
Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Dradradra 14/05/2009 23:14


Merci merci !! On a de la chance hein, d'avoir des jambes et non des plumes !! ^_^