ASV Kikou LOL ?

Publié le par Dradradra

Un vendredi soir, 23 heures.

Une fenêtre en bas de mon écran clignote nerveusement. Je jete un coup d'oeil rapide, ça fait mal aux yeux.
Quelques secondes plus tard, un diiiiiiing crispant retentit, la fenêtre clignote toujours...
Je me souviens maintenant pourquoi je ne me connecte jamais à cet outil de malheur.
Un hurluberlu dont je ne connais pas la provenance me sort "Kikouuuu T là ??"... Je suis navrée. Je ne sais pas quoi lui répondre, je sens qu'il m'ennuie déjà. "Allôôôôôôôô". Ouais ouais, c'est bon, je ne suis ni sourde, ni aveugle, j'ai vu que tu étais là...
Je finis par lui répondre un truc vaguement poli du style "Salut, tu vas bien ?". Ne me souciant guère de la réponse, j'enchaîne avec un "On se connait d'où ?". Pas de réponse. Silence radio.
Tant pis, je referme la fenêtre et retourne voguer à mes occupations sur la toile. Le site web sur la Lorelei est fantastique, j'y trouve toutes la parodies du poème jamais recensées à ce jour, je passe un moment savoureux.
Diiiiiiiiiiiing.
Ca recommence.
"Alôôôôôôôô, T lààà ????"
Je vais l'étrangler. Si j'avais ce zouave en face de moi, je crois que je lui nouerais les doigts.
Diiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiing
Moi, passablement irritée : "Quoi à la fin ?"
"Rien, CT pour savoir si TT là".
Le français SMS n'arrange pas son affaire, mais ça, il ne le sait pas encore. Perverse que je suis, je sens que ce jeune homme a du potentiel. Je me décide à jouer avec ses nerfs, juste histoire de voir jusqu'où il court. Et aussi parce que j'ai terminé de lire toutes les parodies du poème de Heine et que je sens l'ennui pointer.
"Je suis pas là."
"Bah pourquoi tu réponds ?"
(Note de l'auteur : je vous épargne les abréviations hasardeuses du SMS, vous aurez une chance de ne pas passer par la case Aspirine en partant de ce blog)
"Parce que ma soeur prend la relève quand je ne veux pas répondre."
"T'as une soeur ?"
"Jumelle."
"Vous vous appelez comment ?"
"Tic et Tac."
"Nan, je te crois pas."
"Dommage, c'est vrai pourtant... Nos parents ont fait un pari le jour de notre naissance et depuis, on porte ces prénoms débiles."
"Vous êtes comment physiquement ? "

Là, pour info, le jeune homme espère secrètement papoter avec deux suédoises de vingt ans, célibataires et nymphomanes de surcroît.

"On est brunes toutes les deux, avec quelques mèches caramel. De grands yeux malicieux, une petite bouche en forme de noisette, de belles petites incisives alignées, des oreilles adorables, une petite bouille ronde. La seule chose qui nous différencie, c'est notre nez et notre QI."
"Je suis sûr que vous êtes mignones..."

Il court, il court, le furet...

Publié dans T'as pas honte

Commenter cet article

maria 04/05/2009 13:51

très fort ce post...
et au passage, j'adorais tic et tac rangers du risque quand j'étais petite...

Dradradra 04/05/2009 18:14



Merci Maria !! Tic & Tac ont bercé bon nombre d'entre nous je crois ;-)