Du chat, du chat, du chat !

Publié le par Dradradra

Aujourd'hui, nous allons voir de plus près comment fonctionne le chat...


Ce qu'on ne voit pas, sur cette petite illustration, c'est...


1) Le ventre. Rond et mignon, mais qui contient parfois ce que nous n'oserions même pas imaginer. Un bon yaourt Activia ne suffirait pas à rétablir le bon ordre des choses.

2) Les papas, les tetes, les pattes ! Longues, élégantes, et parfois crottées de boue, elles lui servent à courir plus vite que son ombre (ou à grimper aux arbres, à vous de choisir...) lorsqu'il se sent menacé. C'est-à-dire bien souvent. En tout cas par tout ce qui ne ressemble ni à une fourmi, ni à un mulot, et encore moins à une croquette.

3) Prolongement des pattes, les griffes ! Rarement manucurées (ou ongulocurées, voire simplement griffocurées), elles ont le don de ressembler à un mille-feuilles après une sortie un tantinet sportive.

4) La queue. Sert probablement à l'équilibre du chat. Ou bien simplement à ennuyer le maître paisiblement endormi sur le canapé. Combien d'entre nous ont déjà eu la joie, le plaisir et le bonheur (au moins tout ça) de sentir la queue du chat leur chatouiller les narines pendant qu'ils dormaient ?

5) Le tube digestif. Pas grand-chose à dire. A contenu probablement 15 000 souris, 3 rats (plus gros, donc plus difficiles à ingérer), 1 000 000 de puces, de tiques et d'aoûtats, 300 000 000 de croquettes/an, etc etc etc.

6) Le cerveau. Pour certains chats, il figure uniquement en option. Mais pas celui-ci, sinon ce ne serait pas mon chat ! ^_^

Publié dans Delirium

Commenter cet article